Réaction sur la flambée des loyers à Metz

Publié le par Aymeric Perraud

Réaction sur la flambée des loyers à Metz

Communiqué de Presse d'Aymeric, Secrétaire Départemental du Front National de la Jeunesse de Moselle

Selon une étude publiée dans les pages du Parisien Lundi 18 Août, un étudiant devra débourser en moyenne 2 525,11 € (+1,5 %) à la rentrée.
En effet, selon cette même étude, Metz, qui accueille de nombreux étudiants à l’Université de Lorraine le prix d’un loyer étudiant augmentera de 5.5%.

Pour un petit studio de 20m2, il faudra donc qu’un étudiant débourse en moyenne 332 euros par mois pour se loger. Metz se classe donc sur la deuxième marche des villes de France où les loyers des appartements destinés aux étudiants grimpent le plus, juste derrière Brest (342€ / +6,8%).

Ainsi, cet amateurisme de la municipalité socialiste, en matière de politique de logement, contribue à fermer les portes de la capitale Lorraine à un grand nombre de jeunes étudiants studieux, talentueux, mais sans revenu ou moyens leur permettant de résider à proximité de leur école, ou de leur université.
En ce sens Dominique Gros participe, lui aussi, à faire de l’argent une condition à l’entrée dans les écoles et les universités, à l’insu du mérite, seul véritable fondement de l’égalité républicaine.

Dominique Gros doit, dès à présent, mettre en place une politique de logement en faveur des jeunes étudiants, en développant les capacités d’accueil des résidences universitaires, en priorisant une part de logements sociaux pour les étudiants, et en encourageant la construction de résidences intergénérationnelles.

Publié dans Communiqués, FNJ 57

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :