Démocratie ? République ? 11 janvier ? On en parle ?

Publié le par Aymeric Perraud

Démocratie ? République ? 11 janvier ? On en parle ?

Monsieur Le Maire,

Je viens de recevoir par mail les documents pour le prochain Conseil Municipal du jeudi 21 mail

Par ce mail que je vous adresse, j'aimerai éclaircir quelques points du dernier Conseil du 2 avril.

1) Lors de mon intervention sur le point 8 et 9. Vous m’avez accusé de vous manquer de respect. Pouvez vous m’éclairer en me disant exactement ou ? Est-ce que voter CONTRE vos budgets et/ou vos motions que nous pensons contre l’intérêt des montigniens est un manque de respect ? ou le simple fait de la démocratie et du travail d’un élu d’opposition ? Vous me parlez souvent de « cénacles politiciens », de « politique politicienne » et j’en passe. Parler des dotations de l’Etat, du bilan de N.Sarkozy (que vous avez soutenu) ou celui de F.Hollande qui mettent à mal nos villes, nos départements, nos régions, notre France, les problèmes de l’insécurité, de l’immigration, de l’Union Européenne et j’en passe … Parler de ces sujets c’est faire de la politique politicienne ? ou simplement parler de la réalité, la réalité de ce que vivent nos concitoyens ?

Ensuite, depuis mars 2014 (date de notre élection) vous n’arrêtez pas de mettre sur la table l’histoire de nos slogans nationaux (moins de dette / moins d’impôts), j’aimerais savoir quels sont les slogans de votre parti politique (UDI) ? + d’impots ? + de dette ?

Ensuite vous nous accusez de ne pas avoir de programme. Pour les municipales, le programme était affiché sur la permanence, oui celle que votre équipe venait voir (presque) tout les jours. Et lors de votre visite dans ce quartier n’avez-vous pas lu ce fameux programme ? Soyez correct, ne déformez pas la réalité.

Pour terminer avec le point 1, pour vous que signifie être un « élu d’opposition » si la critique n’est pas possible ?

2) J’aimerais aussi revenir sur le point 22 qui avait pour motion « l’octroi de subventions au CCAS et aux associations familiales et sociales pour l’année 2015 »

Jean Francois SOMNY est intervenu en disant : « Je vais essayer d’être constructif. Une subvention qui est vraiment très utile, c’est celle du CCAS. Nous sommes vraiment avec vous cette fois. Pourriez-vous ce soir vous engager à ne pas augmenter les subventions aux associations qui n’arriveraient pas à boucler leur budget en fin d’année, comme vous l’avez fait l’an passé ? Exemple, le Club Sanzal. Merci. »

Votre adjoint a alors accusé Monsieur SOMNY de stigmatiser « une certaine catégorie de la population, dont au moins 90 % sont des malades, réellement. » avec de nouveau une horde d’applaudissement. Jean Francois SOMNY a donc expliqué : « Merci Monsieur le Maire. Non, je voulais juste vous dire que personnellement, je suis concerné par rapport à ce que vous venez de dire, Monsieur. J’ai ma sœur qui est décédée le 4 janvier de l’an passé à cause de l’alcool. Donc, croyez-moi, c’est un problème que je connais très bien. Je n’ai jamais stigmatisé personne. J’ai donné l’exemple du Club Sanzal pour une seule et unique raison. C’est que le Club Sanzal est une association comme les autres. Mais je ne vois pas pourquoi en fin d’année, parce qu’ils auraient des problèmes de budget, que ce serait à nous, à chaque fois, de devoir venir à leur secours. Cela aurait pu être une autre association. Cela n’a rien à voir avec le fait de son activité. Merci. »

Plus tôt dans le Conseil, vous nous parliez de respect ? Le respect était aussi que votre adjoint s’excuse d’avoir « insulté » monsieur SOMNY ?

3) Voilà plusieurs Conseils que lors de nos interventions, vous nous snobez en ne répondant pas à nos questions, ni nos suggestions… Vous qui vous posez comme un défenseur de la démocratie, de la république, du 11 janvier, comment pouvez vous snober volontairement ( ?) plus de 30% des électeurs montigniens ? On peut reparler du respect ? En lisant ce mail, vous devez surement vous dire : c’est que 3 élus d’opposition. Ma majorité est assise.

Et vous avez parfaitement raison ! Mais jusque quand ? Quand sera-t-il en 2020 ? Nous resterons 3 ? ou nous doublerons le nombre d’élus actuel …

En ce 15 mai 2015, je pense que la meilleure solution pour plus de démocratie et de nous recevoir sur rendez-vous dans votre bureau.

Je reste à votre disposition, pour une date de rendez-vous.

Veuillez agréer, Monsieur Le Maire, mes salutations les plus respectueuses.

Aymeric Perraud - Conseiller Municipal Front National de Montigny-lès-Metz

Publié dans Montigny-lès-Metz

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article