Bons à quoi ?

Publié le par Aymeric Perraud

Bons à quoi ?

• Les candidats : Aymeric Perraud, secrétaire départemental du FNJ de Moselle, 23 ans, manager général de restaurant. Maria Albrech, 43 ans, est expert-comptable.

•Les suppléants : Jean-François Somny, technicien commercial, 54 ans, et Jennifer Lambinet, 30 ans, en recherche d’emploi. dans le nettoyage industriel

Bons à quoi ?

Le billet du RL du 15 mars 2015

Les départementales, c’est dimanche prochain. Vous l’avez tous remarqué sur les tracts et les affiches, il y a deux types de candidats. Ceux dont les noms sont écrits en lettres capitales, avec leurs bobines en gros plan. Debout, la plupart du temps, ils posent, un léger sourire aux lèvres, conquérants et austères à la fois.

Derrière, il y a l’autre binôme. Celui-ci est écrit en tout petit dans les tracts, vaguement souligné sur certaines affiches et, quand il apparaît, sa tête est en petit format. Ce tandem-là, c’est celui des remplaçants. Ou des suppléants. Les deux termes sont valables. Leur définition diffère. Le remplaçant remplace. Point. Le suppléant, lui, « apporte ce qui manque à quelque chose (ou quelqu’un) pour être complet » , dit le Larousse. Même dans l’ombre, il apporte sa plus-value. Le remplaçant intervient quand le candidat principal est malade. Le suppléant le soutient, lui apporte le café et parfois des idées. Sur leurs affiches, Christine Singer, Martine Nicolas, Xavier Kormann, Marie Maréchal, Jean François et Anne Stémart ont des remplaçants. Christine Tison, Lucien Vetsch et Aymeric Perraud, des suppléants. Ça ne changera peut-être rien au résultat, mais ça éclaire sur qui sert à quoi dans les équipes.

Publié dans Départementales2015

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article