Mon intervention sur le Palais des Congrès 17-11-2014

Publié le par Aymeric Perraud

M. Le Président, Cher(e)(s) collègue(s),

Dans cette salle, je demeure l’un des rares représentants de la jeunesse et je ne peux que déplorer l’état dans lequel vous mettez l’agglomération …

Dans 30 ans, lorsque j’aurais l’âge moyen de cette assemblée, je ne veux pas que l’on puise me dire :

Qu’avez-vous fait ?

Avant d’aborder le problème du Palais des Congrès, je souhaite revenir sur un sujet qui a créé, qui crée et créera encore des remous, mais qui est directement lié au thème du Conseil de ce soir :

Le METTIS, et plus particulièrement son constat financier accablant.

Initialement le projet METTIS était chiffré à 146 000 000 d’euros … finalement … ce seront quelques …. 84 000 000 d’euros supplémentaires qui feront grimper la facture 230 000 000 d’euros ….

Ma première question est la suivante:

Devons-nous craindre un tel dépassement concernant le Palais des congrès ?

Tout cet argent gaspillé pour créer des bus.

Des bus un peu plus grands que ceux existants et dont les lignes étaient pourtant bien desservies …

Des bus « hybride électriques » censés être à basse consommation mais qui consomment finalement autant qu’un bus normal à la différence que le coût de fabrication revient à la modique somme de 900 000 euros

L’ironie dans cette histoire c’est que nous entendons ici et là la nécessité de faire des économies, soit où sont-elles ?

J’aimerais rappeler - pour celles et ceux qui auraient la mémoire courte - que fin 2008 la dette de Metz Métropole s’élevait à 13 500 000 d’euros.

Nous sommes fin 2014, 6 ans après, elle est chiffrée à plus de 186 000 000 d’euros … nous sommes passé de 60€/habitant à 874 €/habitant.

Vous me direz, à juste titre, que ce ne sont que des chiffres et que tout cela reste très abstrait.

Toutefois, savez-vous cher Président, que cette dette représente 13 834 mois de salaire au SMIC ?

Reprenons … ma seconde question concerne donc l’évolution de notre dette

En continuant sur cette lancée, quel sera son montant en 2020 ? 2026 ? ou 2032 et de combien comptez-vous encore appauvrir le contribuable ?

Passons au projet far pour lequel nous nous réunissions ce soir … le Palais des Congrès !

Comme pour le METTIS je débuterai par énoncer quelques chiffres….

En premier lieu, je vais commencer par le terrain … 16 000 m2 …. 1 776 000 d’euros, d’accord.

Le répéteur de la SNCF  a été déplacé pour un montant qui est situé entre 5 et 7 000 000 d’euros

Et je termine par le cout de la construction qui lui est estimé à 70 000 000 d’euros :

  • 30 000 000 par la Ville de Metz
  • 10 000 000 par Metz-Métropole
  • 5 000 000 par l’Etat
  • 2.5 000 000 par le CCI 57
  • 10 000 000 par le Conseil Général de Moselle 57

Mais le 10 juin 2014, Le Président du Conseil Général de Moselle - Patrick Weiten revenait sur l'engagement pris par le Conseil Général de cofinancer la construction du Palais des Congrès à Metz.

Conclusion … les 10 000 000 d’euros promit s’envolent …. Weiten a préféré abandonner jugeant cela trop coûteux …

J’ai …. franchement beaucoup de mal à le dire mais …. « BRAVO ! » …. Bravo parce que je me dis qu’il y a ENFIN une personne réaliste dotée d’un peu de bon sens

On ne va pas se mentir, il redoute surement la vague Bleu Marine en mars prochain.

Continuons, à cela nous devons rajouter quelques millions par ci – par là …

  • Plus de 12 000 000 sur 22 ans pour son activité
  • Et plus de 10 000 000 d’euros sur 25 ans pour son entretien

Je rappel que ce projet était estimé à 70 000 000 d’euros….

Grosso modo depuis 1 mois, vous avez recueillis 51 800 000 d’euros … et on attend encore la confirmation des 6 000 000 d’euros de l’Etat et de la Région Lorraine  

Il nous manque donc encore 12 200 000 d’euros !

Je vais m’arrêter la avec les chiffres et je vais passer à mes deux prochaines questions :

  1. Comment comptez-vous trouver l’argent manquant ?
     
  2. Avez-vous l’intention d’aller piocher dans les poches des messins en augmentant une énième fois leurs impôts ?

Le Front National n’est pas le seul opposant à ce projet, de nombreuses personnalités politiques ont également exprimé leurs désaccords ….

Comme par exemple Thierry Hory, Maire de Marly et Vice-Président de Metz Métropole chargé des finances, qui souhaite un report du vote pour le dossier du Palais des Congrès ….

Il sait surtout que l'agglomération est dans le rouge !

D’autres, modifient simplement leur positionnement aux fils des mois -un peu comme une girouette au gré du vent- en pensant prioritairement à leurs sièges plutôt qu’aux messins.

Je pense notamment au Groupe UMP/UDI de Metz qui, jusqu’au 30 mars dernier, était favorable à la construction de ce projet et que ce serait le seul grand projet d’investissement de la mandature.

Mais, qui brusquement quelques mois après  les élections affirmait je cite :

«Hors de question d’accepter un nouvel investissement comme le Centre des Congrès, parce qu’automatiquement, comme pour METTIS, il y aura des dérives financières »

Rappelons qu’ils avaient soutenu corps et âme la construction et la mise en circulation de METTIS ! Arrêtons de se mentir … et de mentir aux électeurs !

Puisque le sondage du Républicain Lorrain est caractérisé de « populiste » … Nous vous proposons un référendum !

Je vais conclure en vous annonçant que lorsque le temps sera venu de voter. Il est évident que je voterais CONTRE ce projet et toutes les dépenses qui y seront affectées !

Et sincèrement, je doute que les électeurs qui vous ont amenés à siéger ici soit POUR.

Merci

 

Mon intervention sur le Palais des Congrès 17-11-2014

Publié dans Metz-Métropole

Commenter cet article