Hollande méprise les « sans-dents », le Front National les défend !

Publié le par Aymeric Perraud

Hollande méprise les « sans-dents », le Front National les défend !

Communiqué de presse de Nicolas BAY, Secrétaire général adjoint du Front National, Député français au Parlement européen

C’est sans doute l’information la plus intéressante du livre – entre confessions et règlements de comptes – que publie ce jeudi Valérie Trierweiler, journaliste et ancienne compagne du Président de la République. Loin des caméras et des micros, loin des discours et des effets de communication, quand François Hollande veut désigner « les pauvres », terme pouvant aujourd’hui servir à désigner l’ensemble des victimes du mondialisme, il les appelle les « sans-dents ».

La révélation est consternante et elle ne relève pas de la vie privée mais bien du cadre politique. Elle témoigne du mépris dans lequel le Président de la République – et avec lui une large partie de la classe politique – tient le peuple. Pour Hollande et les autres, les sans-grades deviennent ainsi les « sans-dents ». Il est vrai que ces Français-là n’ont même pas l’aide de la généreuse AME pour se soigner convenablement, celle qui permet même aux clandestins de ne pas être des « sans-dents »…

Rappelons-nous du François Hollande qui se proclamait « ennemi de la finance », rappelons-nous de celui qui déclarait (de manière bien caricaturale d’ailleurs) qu’il « n’aimait pas les riches ». Nous voici arrivés au moment de vérité : les masques tombent et cette expression scandaleuse vient faire écho à la nomination d’Emmanuel Macron au Ministère de l’Économie.

Cette France des « sans-dents », c’est précisément la France des oubliés à laquelle Marine Le Pen a tenu à s’adresser depuis Brachay samedi dernier. Au PS, il n’y a plus de social que quelques lettres, à l’UMP il n’y a de populaire qu’un mot. Que le peuple de France, que tous les « sans-dents » se rassurent : si Hollande les méprise, le Front National les défend !

Commenter cet article

Nicky 04/09/2014 06:22

Lui et sa clique, par contre, en ont des dents et Looooongues qui rayent les parquets. QUELLE HONTE ce "président"...