Rythmes scolaires : « Aucune exception »

Publié le par Aymeric Perraud

Rythmes scolaires : « Aucune exception »

Lors du Conseil Municipal du 11 avril 2014, Jean Luc Bohl avez présenté une motion concernant la réforme des rythmes scolaires. Cette motion avait pour but de « poursuivre, à la rentrée scolaire 2014, l’expérimentation du fonctionnement des écoles primaires publiques montigniennes en semaine de 4 jours au titre de l’article 37-1 de notre Constitution. »

Les élus FN avaient interpellé le Maire sur en lui indiquant que, même si celle- ci ne le convenait pas, il était dans l’obligation de l'appliquer.

Il avait été alors élu sur un mensonge en demandant au ministère de l'éducation précédent cette fameuse dérogation.

Le Ministre "de l'époque" avait refusé sa demande et l'avait obligé à appliquer la réforme.

Quelque temps après, les parents d'élèves recevaient un courrier afin d'excuser le Maire qui n'avait pas tenu sa promesse de campagne en omettant de notifier « la trahison », et pour ENFIN annoncer les tarifs du périscolaire 2014/2015.

Dimanche 31 aout, au 20h de TF1 Najat Vallaud Belkacem, nouvelle Ministre de l'Education Nationale, annonce que toutes les écoles publiques devront appliquer la réforme des rythmes scolaires et « AUCUNE EXCEPTION » ne sera tolérée

« La loi s'appliquera partout et il n'y aura pas d'exception. Il relèvera des élus locaux que les choses se passent bien »

Il faut rappeler que cette réforme des rythmes scolaires s’assimile à un début de privatisation de l’Éducation Nationale, constitue également pour les communes de France un gouffre financier, l’État se désengageant et confiant cette réforme aux communes sans leur transférer la totalité des moyens financiers nécessaires à sa mise en œuvre.

N'oubliez pas, et rappelez vous pour les prochaines élections que JEAN LUC BOHL VOUS A MENTI !

Publié dans Montigny-lès-Metz

Commenter cet article