Gouvernement Valls 2 : Entre inconscience et fuite en avant

Publié le par Aymeric Perraud

 Gouvernement Valls 2 : Entre inconscience et fuite en avant

La sortie lucide d'Arnaud Montebourg sur la politique économique menée par François Hollande et Manuel Valls a eu le mérite de clarifier les choses. Si Arnaud Montebourg, feignant la candeur face à l'ultralibéralisme professé et appliqué par le gouvernement, est dans une démarche toute opportuniste, il a donné l'occasion aux socialistes de confirmer leur autisme et leur abandon du peuple français.

La composition du gouvernement Valls 2 est un cas d'école en matière de négation de la gravité de la situation et de mépris des opinions manifestées par nos compatriotes. Hollande et Valls n'essayent même plus de faire croire au changement, ils ont clairement décidé que la France tournerait en roue libre jusqu'à la fin du mandat, dans un délire d'orgueil dont les Français seront les victimes.

Le maintien de Taubira à la justice est emblématique, tant pour sa détestation traditionnelle de notre nation et de son histoire que pour le rejet qu'elle suscite chez nos compatriotes. Sa politique carcérale et pénale idéologue et laxiste exaspère et accable les plus fragiles d'entre nous, mais les socialistes persisteront jusqu'au bout dans ce qui apparaît être de plus en plus clairement une stratégie de la terre brûlée.

2017 sera une année charnière de l'histoire de notre pays. Elle pourra être le théâtre du redressement durable de notre pays comme celui du point de non-retour. Les Français auront d'ici là quelques occasions de donner les signes du changement qu'ils souhaitent : nous sommes prêts à y répondre !

Commenter cet article