Clash autour du général Delestraint

Publié le par Aymeric Perraud

Clash autour du général Delestraint

La municipalité a renouvelé son adhésion à l’association A la mémoire du Général Delestraint. « Pourquoi pas à la mémoire de Louis XIV ? », ironise le FN. Colère de Bohl. Un incident s’est produit lors du dernier conseil avant la trêve estivale entre Jean-François Somny (F.N.) et Jean-Luc Bohl, maire de Montigny-lès-Metz.

Le général Charles Delestraint, héros de 1914-1918, a commandé la 3e Brigade de chars au Quartier Lizé à Montigny-lès-Metz, avec, sous ses ordres, le colonel De Gaulle. Premier chef de l’Armée secrète (1942-1943), il est mort à Dachau, en avril 1945, après un passage par le Struthof. Compagnon de la Libération à titre posthume, son nom est gravé au Panthéon.

Une association existe, pour faire connaître sa mémoire. Au point 27 du conseil municipal, jeudi soir, la Ville a décidé d’y adhérer et donc de verser une cotisation de 30 €.

Visiblement, c’est trop pour le FN. En cette période « de nécessaire économie », Jean-François Somny ironise : « Pourquoi alors ne pas adhérer à celle de Christophe Colomb, Louis XIV ou… »

De quoi fâcher Jean-Luc Bohl. Le maire UDI ne porte pas vraiment l’extrême droite dans son cœur. Là, il s’énerve. Rouge de colère et de « dégoût », le maire coupe la parole au conseiller d’opposition. « Vos propos sont déplacés, ridicules, outranciers ! » A sa gauche, Pierre Bonati (PS) initie une salve d’applaudissements, repris par la salle…

Malgré cet incident, le PS n’a pas pris part au vote, arguant ne pas avoir suffisamment de renseignements sur cette association.

Sur le même thème, second round juste avant la fin du conseil, au moment des questions. Jean-Luc Bohl prend une mine grave. Il lit à haute voix un tweet d’Aymeric Perraud (FN) : « Les élus FN ont voté contre l’adhésion à la mémoire du général Delestraint. D’autres priorités ! Nous sommes taxés d’antisémites ! » Et lance : « C’est un mensonge caractérisé ! Je vous demande de ne pas twitter pendant les conseils ! »

Peine perdue. Autant demander aux élus de laisser leurs portables au vestiaire… À la fin du conseil, au pot de vacances, plusieurs fans montigniens entourent Jean-Luc Bohl. « Vous êtes bien quand vous êtes en colère… »

O. J.

Publié dans Articles de presse

Commenter cet article