Au conseil, gros remous autour des tarifs de piscine

Publié le par Aymeric Perraud

Au conseil, gros remous autour des tarifs de piscine

Le nouveau centre nautique de Montigny a fait des vagues au conseil municipal, jeudi soir. Pas sur le site, mais sur les prix d’entrées. La gauche voulait demi-tarif. La majorité a glissé sur sa proposition.

A Montigny jeudi soir, après dix-neuf points sans trop d’histoires, les tarifs d’entrée du futur centre nautique ont mis le feu aux poudres. Les deux tarifs à retenir sont de 3,50 € l’entrée adulte de 18 à 64 ans inclus, de 2,50 € l’entrée enfant, de 4 à 17 ans. À côté, toute une gamme d’activités est proposée, pour tous les publics ( détail ci-dessous ).

« On a essayé de penser à tout, résume Jean-Luc Bohl.

– Non, vous ne parlez pas des horaires, rebondit Irma Vollmer (PCF). En 2010, il y avait eu un accord pour ramener l’âge limite du plein tarif à 60 ans. »

Surtout, elle « regrette qu’on ne pratique pas le demi-tarif pour les Montigniens pour toutes les entrées, puisque les Montigniens ont presque entièrement financé leur piscine. D’autant qu’on arrive en période estivale et que beaucoup de Montigniens vont rester chez eux… »

Pierre Bonati (PS, Ensemble à Montigny) trouve lui aussi « les tarifs un peu chers. On sera tout seuls à financer le fonctionnement, l’agglomération ne mettra pas un centime. Là, il y a un effort important des Montigniens et on ne fait pas de différence entre les Montigniens et les ressortissants des autres communes. »

– Évidemment, on peut tout faire gratuit ou à 50 %. Nous avons fait en sorte d’avoir les tarifs les plus bas possible et un traitement équitable entre tous », réplique Jean-Luc Bohl. Le maire cite Jarny, où s’inscrire avec ses justificatifs de domicile aurait occasionné « des files d’attente devant la piscine ». « N’ayez crainte, lance le maire UDI à ses opposants de gauche, personne ne restera dehors ! »

Son premier adjoint, l’UMP Lucien Vetsch, monte au créneau : « Je suis un peu surpris, il me semble que les tarifs ne sont guère plus élevés qu’avant la fermeture. Il n’y a pas un Montignien qui se plaint des tarifs, à part vous ! J’aimerais bien vous entendre parler de recettes, aussi. Il y a un fonctionnement de 800 000 € par an dans ce centre nautique qu’il faudra bien assumer ! »

Aymeric Perraud (FN), le soutient : « On trouve les tarifs corrects, le gratuit, ça n’est jamais bon pour les bâtiments…

– On ne demande pas la gratuité, mais le demi-tarif ! Pourquoi on fait des Montigniens de deux zones ? Ceux qui payent demi-tarif pour les activités et les autres ? Chacun doit être logé à la même enseigne ! On ne favorise pas la natation de masse, alors que les activités à 400 €, oui !…. », riposte Irma Vollmer. Elle veut poursuivre, le maire lui coupe le micro : « Vous pouvez faire votre démagogie habituelle, chacun sait ce qu’il doit en penser. »

Pierre Bonati réclame la parole, Lucien Vetsch le coupe encore, le ton monte, l’élu socialiste « réitère » sa demande de demi-tarif.

Peine perdue. « On assume ! », tranche Jean-Luc Bohl. Le point sur les tarifs est voté avec les voix de la majorité Bohl et celles du FN. Pierre Bonati et Irma Vollmer votent contre. Montigniens et non Montigniens paieront autant.

À suivre…

Olivier JARRIGE.

Publié dans Articles de presse

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article